Jean-Gabriel Saint Martin

Parcours...

Jean-Gabriel Saint-Martin découvre le chant au sein du Choeur d'Enfants de l'Opéra de Paris sous la direction de Francis Bardot.

Il suit l'enseignement privé de Nicole Fallien, et après l'obtention d'une Maîtrise de Droit Privé à l'Université Paris II, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (CNSMD) de Paris dans la classe de chant de Pierre Mervant en 2005.

Il se perfectionne par ailleurs pour la musique ancienne auprès de Michèle Ledroit au CRR de Strasbourg.

Membre de l'Opéra Studio de l'Opéra National du Rhin de 2009 à 2011, il apparaît dans de nombreuses productions: Richard III (Battistelli)Aladin et la lampe merveilleuse (Rota)Ariadne auf Naxos (R. Strauss)Il Matrominio Segreto (Cimarosa)Ali Baba ou les Quarante Voleurs (Cherubini)Don Pasquale (Donizetti)Hamlet (Thomas)  ou Carmina Burana (Orff). 

En 2012, il fait partie du Nouveau Studio de l'Opéra National de Lyon pour une production de L'enfant et les Sortilèges (Ravel).

Il est nommé "Révélation Classique - Artiste Lyrique" en 2011 par l'ADAMI.

Depuis, il se produit en France et à l'étranger comme soliste associé à des ensembles renommés comme Le Concert d'Astrée (Emmanuelle Haïm), Les Musiciens du Louvre (Marc Minkowski), Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), Opera Fuoco (David Stern), ou encore Le Concert Spirituel (Hervé Niquet).

Il est l'invité régulier du Festival International d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence depuis 2012 pour les productions de L'Enfant et les Sortilèges (Ravel), Les Boréades (Rameau), Ariadne auf Naxos (R. Strauss), Tosca (Puccini), ainsi que du Festival de Radio-France à Montpellier pour Fantasio et Ba-ta-clan (Offenbach), Siberia (Giordano), Kassya (Delibes). Il incarne par ailleurs le rôle-titre des Noces de Figaro  de Mozart au Festival de Saint-Céré en 2017.

Il se produit dans de nombreuses maisons d'opéra en France comme l'Opéra de Marseille (Candide de Bernstein), l'Opéra de Lille (Dardanus de Rameau, Trois Contes de G. Pesson), l'Opéra de Rennes (Carmen de Bizet), l'Opéra de Dijon (Dardanus de Rameau, La Traviata de Verdi, Agrippina de Haëndel), l'Opéra de Saint-Etienne (Aladin et la Lampe Merveilleuse de N. Rota), l'Opéra de Massy et de Clermont-Ferrand dans le rôle-titre des Noces de Figaro de Mozart, l'Opéra de Tours (Les 7 Péchés Capitaux de K. Weill) et à de nombreuses reprises à l'Opéra National du Rhin (Der Ferne Klang de F. Schreker, Die Zauberflöte de Mozart, De la Maison des Morts de Janacek, La Vie Parisienne de J. Offenbach, La Traviata de Verdi, Blanche-Neige de Marius-Felix Lange, Salomé de R. Strauss, Werther de Massenet).

Il fait ses débuts en 2013 à l'Opéra National de Paris dans Giulio Cesare de Haëndel (Curio) sous la direction d'Emmanuelle Haïm, et participe en 2015 à la production au Palais Garnier du Cid de Massenet (L'envoyé maure) sous la direction de Michel Plasson aux côtés de Roberto Alagna.

Par ailleurs, il incarne en 2014 le rôle-titre dans Don Giovanni de Mozart lors de la tournée en France d'Opéra en Plein Air.

Il a l'occasion de collaborer avec de grands metteurs en scène comme Robert Carsen, Olivier Py, Laurent Pelly, Katie Mitchell, Christophe Honoré, Jean-François Sivadier, Jean-Yves Ruf, Vincent Boussard, Mariame Clément, Waut Koecken, ou des chefs d'orchestre de premier plan: Marc Albrecht, Frédéric Chaslin, Marko Lentonja, Theodor Guschlbauer, Roland Boer, Ariane Matiakh, Daniele Rustioni, Constantin Trinks, Placido Domingo...

Récemment, il effectue sa prise de rôle de Lescaut dans Manon de Massenet, dans  cadre des "Grandes Voix"  au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, aux côtés de Juan-Diego Florez et Nino Machaidze, sous la direction de Frédéric Chaslin. On a pu l'entendre dans Richard Coeur de Lion de Grétry à l'Opéra Royal de Versailles sous la direction d'Hervé Niquet avec le Concert Spirituel, ou encore à l'Opéra National de Lyon dans Tosca de Puccini dirigée par Daniele Rustioni.

Mars 2020